Jardin Toscan

Montrouge (92)
Aménagements urbains

Jardin Public


Ouvert depuis le 19 mai 2016, le jardin toscan, situé 24/34 rue Maurice Arnoux à Montrouge, a été créé dans l’esprit des jardins des villas Médicis à Florence.

L’architecture du nouveau quartier des Portes de Montrouge aménagé par Grand Paris Aménagement, a été initiée par Jean-Loup Metton, Maire de Montrouge, dans un style inspiré de la Toscane, poursuivant l’étymologie de Montrouge « Mons Rubens », faisant la part belle aux briques rouges, aux enduits terre de Sienne ou ocre jaune. 

Le jardin public, conçu par Laurence Jouhaud, paysagiste dplg, point d’orge du quartier, a donc été naturellement dessiné dans l’esprit des jardins des villas Médicis à Florence comme  un salon d’extérieur, « une pièce en plus pour les riverains »,  jardin à vivre et à rêver, une invitation au voyage, un « dépaysement vers le sud » ancré dans la terre de Montrouge.

À l’origine, le terrain offert pour le jardin était occupé par les anciens entrepôts du 24, rue Maurice Arnoux qui ont été démolis avant la dépollution du sol. Il a fallu ensuite recréer un sol entièrement nouveau, apporter de la terre végétale et planter la totalité des végétaux, les arbres étant issus d’une pépinière Toscane et les arbustes et les tapissantes d’une pépinière charantaise.

Ce nouveau jardin de 3900 m2 décline les éléments structurants des jardins toscans en les adaptant au contexte urbain de Montrouge avec :

Deux terrasses belvédère, l’une dont le mur principal est habillé de briques et margelles sur mesure en terre cuite, et planté de jasmin et l’autre adossée au mur des fontaines.

  • Des poteries de terre cuite «  Terra Cotta » et des lignages de briques artisanales terre de Sienne au sol.
  • Un bassin canal alimenté par un mur de 15 fontaines _ mascarons soleil, emblème de la Ville de Montrouge.
  • Des parterres géométriques plantés de plantes odorantes ou médicinales méditerranéennes.
  • Des ponctuations arborées à dominante persistante (cyprès, oliviers, palmiers) et une placette de micocouliers.
  • Des grilles de clôture fabriquées sur mesure, agrémentées d’un motif floral.
  • Des sols en stabilisé ocre bordé de briques rouges. 

Un micro climat doux :
Les hautes façades protégeant le jardin des vents et du froid, un microclimat doux est naturellement créé dans le jardin.  La réverbération de  la lumière du soleil l’après-midi entre les façades renforce la chaleur l’été dans le jardin, propice au développement de la végétation méditerranéenne.

Une Continuité végétale entre le jardin et les terrasses et balcons :
Il se trouve que les végétaux méditerranéens du jardin sont également ceux que l’on retrouve sur les balcons et terrasses des immeubles aménagés par les riverains. Un forum de partage concernant leur entretien pourra être mis en place avec les jardiniers de la Ville

Un arbre pour le Climat :
Un olivier est planté dans le cadre de la campagne «un arbre pour le Climat» initié par la Cop 21

Une aire de jeux pour enfants :
Une aire de jeux sera ouverte en prolongement du jardin public à l’été 2018, à la fin des travaux de construction de l’immeuble Pise qui vient de démarrer avenue Pierre Brossolette.

Un jardin éco-responsable :
Les jardins des villas toscanes ne sont pas que des tableaux graphiques, ce sont aussi des lieux de biodiversité. Dans le même esprit Laurence Jouhaud a fait planter le long des limites du jardin de larges lisières d’arbrisseaux de région parisienne,  tels que noisetier, amélanchier, prunellier, ligustrum, seringat, lilas ; ces essences fleuries, ajoutées aux lavandes et rosiers des parterres centraux, sont attractives et nourrissantes pour les oiseaux et les papillons. Des nichoirs à oiseaux, à coccinelles et à papillons sont prévus.
Concernant l’entretien des jardins, il suivra la Charte Eco-Responsable mise en place par la Mairie : pas de produits chimiques, réduction des nuisances atmosphériques et sonores, des risques (pollution sol, eau), économie des ressources naturelles non renouvelables.

Des bouquets de lavandes offerts aux Montrougiens :
La première cueillette de lavande  a été récoltée le 3 août 2016 à la fin de la floraison par les jardiniers de la Ville; ils ont réalisé des bouquets qui ont été offerts aux Montrougiens. 


Fiche technique


Maître d'ouvrage :GRAND PARIS AMENAGEMENT

Budget :1 780 K€ HT

Surface :3 900 m² 

Mission :Conception et maîtrise d’oeuvre paysage

Années de livraison :2016

Partenaires :BET VRD : CL Infra, BET Fontainerie : Diluvial, BET Structure : Setec tpi


Les autres projets Aménagements urbains


Haut de page